Suivi des doctorants

Afin de suivre le déroulement des thèses et du projet professionnel du doctorant et de limiter les situations d’échec, l’école doctorale EGAAL souhaite se doter de deux dispositifs : le comité de suivi individuel et le tuteur.

 

Le directeur de thèse

Le doctorant est placé sous le contrôle et la responsabilité d’un directeur de thèse. La direction scientifique du projet doctoral peut être éventuellement assurée conjointement avec un codirecteur. Le directeur de thèse est responsable de l'encadrement scientifique du doctorant et s'engage à lui consacrer une part significative de son temps. Il assure le suivi régulier du travail de thèse, et établit, en concertation avec le doctorant un calendrier de rencontres. Il aide le doctorant à définir le projet de recherche, en s'assurant en particulier de son caractère à la fois original et formateur, ainsi que de sa faisabilité dans le délai prévu. Il s’engage à débattre avec lui des orientations nouvelles qu'il pourrait prendre au vu des résultats acquis. Le directeur de thèse veille à la bonne intégration du doctorant dans son unité de recherche et s’assure que le doctorant bénéficie de l’accès aux moyens nécessaires pour la réalisation du projet de thèse. Enfin, il soutient activement le doctorant dans la construction de son projet professionnel (participation à des formations, à des congrès…).

L’école doctorale EGAAL est vigilante sur la qualité de l’encadrement des doctorants et dans cette perspective, elle limite le nombre maximal de doctorants encadrés par un même directeur de thèse. 

 

Le Comité de Suivi Individuel

La composition du CSI :

Chaque doctorant sera accompagné par un Comité de Suivi Individuel (CSI). Les membres du CSI sont identifiés par la direction de la thèse et la composition proposée à l’école doctorale. Le CSI sera composé d’au moins deux personnes (enseignant-chercheurs et/ou chercheurs), non impliquées dans la direction/l’encadrement de la thèse. Ce CSI doit contenir au moins deux membres titulaires de l'HDR hors équipe de recherche (au sens équipe évaluée par l'HCERES) et au moins deux membres hors établissement d'inscription. La participation de personnalités du monde de l’entreprise est possible. Un membre du CSI est désigné président ; il validera le contenu du rapport de CSI avant signature. En cas de démission d'un des membres du comité, il sera remplacé suivant le même processus. Enfin, les membres du CSI ne pourront pas être désignés comme rapporteurs lors de la composition du jury de soutenance de thèse.

 
Les missions du CSI :

Le CSI est une opportunité offerte au doctorant de faire le point sur ses activités. Le CSI veille au bon déroulement du cursus en s’appuyant sur la charte du doctorat et la convention de formation. Il évalue, dans un entretien avec le doctorant, les conditions de sa formation et les avancées de sa recherche. Il formule des recommandations et transmet un rapport de l’entretien à l’école doctorale, au doctorant et au directeur de thèse. Il permet au doctorant d’exposer les éventuelles difficultés rencontrées (difficultés de tous ordres : scientifiques, matérielles, relationnelles). Le CSI veille notamment à prévenir toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement.

 
L'organisation des réunions du CSI :

Le CSI se réunit sur sollicitation du doctorant et de la direction de la thèse. Le directeur de thèse, le/les codirecteurs notamment dans le cadre de thèses menées dans plusieurs unités/équipes ou d’une cotutelle sont obligatoirement présents lors des CSI. La participation d’un ou de plusieurs membres du CSI en visioconférence est fortement conseillée.
La première réunion est programmée au cours de la première année de thèse, pour valider le contenu et planning de thèse, et la seconde à la fin de la deuxième année. Une troisième réunion du CSI peut être organisée si le doctorant/directeur de thèse pense qu’elle est nécessaire pour la finalisation de la thèse ou si une inscription en 4ème année est programmée.
Chaque réunion du CSI comporte obligatoirement un entretien confidentiel avec le doctorant en l’absence des encadrants (minimum 15 minutes).
 

CSI et réinscription :

À l'issue de la réunion, les membres du CSI/la direction de thèse/le doctorant remplissent le rapport de CSI suivant la trame proposée par l’école doctorale. Une fois rempli, l’original est à adresser au secrétariat de site de l’école doctorale et des copies sont transmises au doctorant, au directeur de thèse, au directeur du l‘unité/équipe d’accueil et aux membres du CSI. Dans ce rapport, les membres du CSI donnent un avis circonstancié sur la demande de réinscription en thèse (2ème, 3ème ou 4ème année) et formulent des recommandations. Ce rapport comprend également l'avis de la direction de la thèse. La commission "Formation" est en charge de lire le rapport et de transmettre un avis à la direction de l’école doctorale. Le directeur/directeur adjoint de l'école doctorale propose au chef de l'établissement accrédité l'inscription en 2ème, 3ème ou 4ème année dès que ces avis sont favorables. La réinscription en thèse est donc conditionnée à la réception de ce rapport signé par le doctorant, la direction de la thèse et les membres du CSI.

La trame du compte-rendu du CSI est disponible via ce lien